Quelle est la réglementation pour surélever une maison ?

Votre maison est devenue trop petite pour votre famille et vous envisagez de l’agrandir en passant par une surélévation ? Tout savoir sur la réglementation et les démarches administratives obligatoires à effectuer avant de lancer vos travaux.

Quelle est la réglementation pour surélever une maison ?
Pour surélever votre maison, vous devez respecter certaines règles d’urbanisme. © Eric Audras

Surélévation d’une maison : la réglementation en vigueur

La surélévation consiste à agrandir une maison en ajoutant un étage supplémentaire. C’est la solution idéale si vous souhaitez agrandir votre maison mais que votre terrain est trop petit. Toutefois, avant de vous lancer dans des travaux de surélévation, vous devez vous renseigner auprès de votre mairie sur les autorisations urbanistiques. Pour connaître la hauteur maximale autorisée de votre habitation, vous devez consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune. Le PLU peut aussi spécifier le choix des matériaux ou le type de construction autorisé. Si votre maison fait partie d’un lotissement, vous devez également consulter le règlement du lotissement qui s’applique à votre habitation. Précisons que dans certaines régions de France, où la modification de la pente d’une toiture existante est interdite, il n’est pas possible de surélever sa maison. Avant de lancer vos travaux, vous devez aussi faire réaliser une étude de faisabilité par votre maitre d’œuvre, votre architecte ou un bureau d’études techniques spécialisé, pour vérifier que les fondations et les murs porteurs de votre maison pourront supporter une surélévation.

BON À SAVOIR

Si votre maison est située dans le périmètre d’un monument historique, l’avis d’un architecte des Bâtiments de France sera nécessaire pour pouvoir lancer vos travaux de surélévation.

Quelles sont les autorisations nécessaires pour surélever votre maison ?

Si la surélévation de votre maison n’a pas d’incidence sur son emprise au sol, un permis de construire est toutefois souvent obligatoire. C’est généralement votre maître d’œuvre ou votre architecte qui prend en charge la réalisation du permis de construire. Les travaux pourront être lancés seulement quand vous aurez obtenu une réponse favorable vous autorisant à réaliser votre projet. Si votre maison est située dans une zone urbaine soumise à un PLU et que la surélévation de votre maison ne donne pas lieu à un agrandissement supérieur à 40 m², une déclaration préalable de travaux est suffisante, à la place du permis de construire. La déclaration préalable de travaux suffit également si la surface de l’extension est inférieure à 20 m², et ce que vous habitiez en zone urbaine ou en zone rurale non soumise à un PLU. Sachez que si la surface totale habitable de votre maison dépassera les 150 m² après la surélévation, vous devez obligatoirement faire appel à un architecte. Précisons que votre projet de surélévation doit aussi respecter les règlementations thermiques en vigueur.

Surélever sa maison, combien ça coûte ?

Si une surélévation est intéressante pour gagner de précieux mètres carrés si votre terrain est trop petit pour vous permettre d’agrandir votre maison en longueur ou largeur, ces travaux ont un certain coût, qu’il faut absolument bien définir à l’avance. Le prix au mètre carré d’une surélévation varie en fonction de la complexité du chantier, de la surface créée, des matériaux employés (bois, parpaing, métal…) et des aménagements choisis (salle de bains, dressing, etc.). Il faut compter en 1 000 et 2 500 € au m², en moyenne. Pour obtenir le meilleur tarif, il est conseillé de contacter plusieurs professionnels (constructeurs et architectes) afin de comparer leurs devis. Pour faire une estimation du prix, le professionnel prend en compte la structure du toit et les difficultés pouvant être rencontrées pendant les travaux. Le prix proposé peut comprendre uniquement la construction de l’étage supplémentaire (sans les finitions intérieures) ou rassembler la surélévation et les aménagements nécessaires pour rendre l’extension habitable (cloisons, sanitaires, électricité…).

BON À SAVOIR

La surélévation est une solution parfaitement adaptée aux zones urbaines, où la surface des terrains est souvent réduite.